Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 22:47

Pour cette première séance de la saison 2010-2011, Jean-Hugues a commencé par un rappel de la théorie de la dégustation pour les nouveaux arrivants (pas si inutile non plus pour les autres!!) :

- la robe

- le nez (1er et 2ème), intensité et complexité (par analogie : puissance du volume et nombre d'instruments)

- la bouche : attaque, évolution, finale

- la persistance aromatique (oui, je sais, c'est dur!)

 

Afin de mettre en pratique, nous avons dégusté à l'aveugle 5 vins français issus uniquement du cépage Chardonnay.

  • Cuvée Denis Capmartin - Domaine de Barejat - Côte de Gascogne - 4,75€

Robe limpide; nez fruité avec des notes prononcées d'agrumes (pamplemousse) et plus discrètement florale.Vin assez équilibré légerement acide. Persistance 9/10s. Parfait pour l'apéro.

 

  • Domaine Puffeney - Vin d'Arbois - 12.75€

Robe dorée, brillante; nez plus intense et complexe que le premier avec une note animale, fruits séchés, noix verte. Attaque franche, bonne montée en puissance mais une amplitude moyenne. Persistance 10/11s.

 

  • Chablis 1er cru "Vaillons" - Domaine Jean Collet - 2002 - env 20€

Robe vieil or; nez assez complexe mais moyennement intense. 1er nez : arômes de brulé, 2ème nez apparaît des arômes de fruits (agrumes), caramel

Attaque molle mais belle amplitude malgré une puissance moyenne. finale progressive ce qui lui donne une bouche très agréable. Persistance 14/15

 

  • Domaine de Mouscaillo - Limoux - 2007 - 15.45€

Robe jaune, or pâle; nez fruité (agrumes) , grillé

Attaque tranquille, belle évolution. Persistance 13/14

Ce vin est cultivé sur un petit domaine regroupant 4ha de Chardonnay et situé sur les versants nord de Limoux entre 400 et 500m d'altitude.

 

  • Mercurey - domaine Demessey - 2002 - 16€

Robe jaune très dorée (proche de celle d'un liquoreux); nez moins intense que le précédent avec des notes briochées, de pruneaux. Attaque souple, bonne amplitude mais finale décevante car très abrupte. Persistance 11/12.

 

En conclusion, une belle dégustation avec quelques surprises comme le premier qui sort du lot, ne ressemblant pas du tout au style "habituel" du Chardonnay. Une belle découverte avec le vin de Limoux donnant un chardonnay qui vient chatouiller les plates-bandes des bourgognes.

Partager cet article

Repost 0
Published by mons-oeno.over-blog.com - dans Dégustations
commenter cet article

commentaires

Bruno 12/10/2010 19:29


C'était vraiment une soirée extraordinaire! L'ambiance, les vins, la convivialité...c'est de l'épicurisme pur jus ou je ne m'y connaîs pas!...Quand on pense qu'il y en a qui sont restés devant leur
télé...où pire, qu'étaient envoyage !
Vite une autre...c'est quand la prochaine?